L’homme aux cheveux longs

Elle le dévisageait, surprise
Par la dureté de ses traits anguleux
Contrastant avec ses longs cheveux
Qui se mouvaient au gré de la brise
 
Il portait des lunettes de soleil
Un chapeau de cowboy en daim
Sa guitare acoustique à la main,
Et jouait une mélodie composée la veille
 
Derrière lui, elle apercevait la mer
Des voitures qui gâchaient le paysage
Des gens dispersées sur le passage
Au rebord de ce long couloir vert
 
Le spectacle de cette voix écorchée
Chantant l’étoile de soufre
Brûlant jusqu’au gouffre
La fit enfin chavirer